Trophées mahorais de l'environnement

Le journal Mayotte Hebdo a créé en 2017 Les trophées mahorais de l'environnement.

C'est Samina Mahamoudou, la directrice de Mayotte, île propre qui a été désignée personnalité de l'année en 2017. Extrait de l'article de Mayotte Hebdo :

Enfin, Samina Mahamoudou, directrice de l'association "Mayotte, île propre", a été désignée personnalité de l'année. "Mayotte, île propre" a pour ambition de promouvoir le développement durable, sensibiliser la population à la gestion des déchets, sensibiliser la population à la santé et à l’hygiène publique et enfin ester en justice contre toute personne ne respectant pas le droit de l’environnement. Elle fait partie aujourd’hui des 4 associations les plus actives de Mayotte dans le domaine environnemental.

En 2018, Mayotte, île propre fait encore partie, indirectement, des nommés dans la catégorie scolaire...

L’école des Flamboyants a souhaité, comme d’autres établissements, sensibiliser les jeunes à la protection environnementale avec différentes mesures amenées à se renouveler.

L’objectif est simple : permettre aux élèves de comprendre l’importance de lutter contre la dégradation de l’environnement. C’est ainsi le défi qu’a tenté de relever l’école Les flamboyants, emmenée par son l’un des cogérants de l’établissement, Bernard Baille. Avec au programme "le nettoyage de terrains du quartier, la collecte de piles usagées ou un travail de recherche sur les lagons", comme l’explique ce dernier, les actions se sont multipliées et ont permis d’apprivoiser les différentes questions liées à la protection environnementale. Par équipe de cinq ou six, les jeunes "ont fait ça dans la bonne humeur", rappelle Bernard Baille qui note aussi que le projet se réalise "de façon citoyenne et pas uniquement en tant qu’élève". Autre particularité, les parents ont eux aussi participé à ces actions de sensibilisation. Quelques semaines avant, les gérants de l’établissement les ont appelés pour déterminer quels seront ceux qui se mêleraient aux enfants et finalement "cela a été une réussite", se réjouit le responsable. Les moyens mis en œuvre pour le bon déroulement de cette journée se sont surtout concentrés sur l’achat de matériel : des casquettes, des sacs-poubelle et des gants, mais aussi à travers des partenariats avec des associations comme Mayotte, île propre qui permettent de mieux comprendre les défis de la protection de l’environnement. Selon Bernard Baille : "ce genre d’actions est une vraie réussite", et "elles sont amenées à se reproduire à l’avenir. L’objectif étant d’en réaliser deux par an environ". Après avoir été félicités par la mairie de Mamoudzou pour ses actions, l’école et ses élèves pourraient donc de nouveau se voir récompenser, cette fois par les Trophées mahorais de l’environnement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://mayotteilepropre.org/index.php?trackback/13

Haut de page